Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pierre Gattaz souhaite la création d'un SMIC intermédiaire

Publié le par Kayou

Pierre Gattaz souhaite la création d'un SMIC intermédiaire

Elle est bien bonne celle là, on ne nous l'avait jamais faite ! Un SMIC en dessous du SMIC pour sortir du chômage ?? !!
Effectivement, si l'on regarde en arrière, au temps de l'esclavage le chômage n'existait pas... Il a tout compris ce monsieur...
Selon lui, et quelques économistes qui voudraient bien nous coller des codes barres en lieu et place des photos d'identité noms et prénoms, le niveau du SMIC en France est "trop élevé" et "représente un frein à l'emploi".
Il est vrai que ces gens là sont les mieux à même de décider du niveau du SMIC, eux qui en consomment quelques dizaines chaques mois...
Comme si le patron des patrons s'intêressait réellement du sort du peuple. Patron des patrons n'a jamais été synonyme de bon samaritain, l'oubliez vous ? Pour qui roule-t-il selon vous ?
Bien évidemment cette mesure vise en premier lieu les personnes les plus précaires (SDF ou "marginaux") et ne serait que temporaire... Sommes nous à ce point des moutons dociles pour oser croire et accepter de tels propos ??

kayou

" "L'obsession du Medef c'est la création d'emploi". C'est par ces mots que le président de l'organisation patronale, Pierre Gattaz, a débuté sa conférence de presse mensuelle ce mardi matin. Pour y parvenir, il ne faut écarter aucune piste, a estimé le patron des patrons. D'ailleurs, interrogé par les journalistes sur le niveau du SMIC en France, Pierre Gattaz a répondu qu'une dérogation transitoire au niveau du salaire minimum pouvait s'envisager pour "des publics éloignés de l'emploi" a-t-il précisé.

Une des solutions consisterait à "avoir temporairement un système permettant la première année, pour un jeune ou quelqu'un qui ne trouve pas de travail, de rentrer dans l'entreprise de façon transitoire avec un salaire adapté qui ne serait pas forcément le salaire du SMIC". Il a pris l'exemple de personnes sans domicile fixe ou marginalisées, dont la situation ne leur permet pas d'accéder à un travail. "Il vaut mieux quelqu'un qui travaille dans une entreprise avec un salaire un peu moins élevé que le SMIC, de façon temporaire et transitoire, plutôt que de le laisser au chômage", a-t-il argumenté."

Article complet ici : http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0203444625042-gattaz-propose-un-salaire-transitoire-en-dessous-du-smic-664868.php

Commenter cet article