Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Procès en appel des militants du Droit Au Logement : condamnation maintenue

Publié le par Kayou

Procès en appel des militants du Droit Au Logement : condamnation maintenue

Aujourd'hui à Bordeaux à 14 h tombait le verdict du procès en appel des 5 militants du Droit Au Logement.
Trois mois de prison avec sursis et mise à l'épreuve de cinq ans, 3000 euros de dommages matériels et 2000 euros de préjudice moral.

Sans compter les frais d'avocat et de justice.

La sanction pèse lourd sur les épaules de ces militants accusés de violation de domicile, quand tout démontre qu'il ne s'agissait pas d'un domicile puisque le logement en question était totalement inoccupé depuis un an. Les sanitaires étaient d'ailleurs coupés.
Lors du procès en appel, les réquisitoires des avocats démontaient pièce par pièce les accusations dont ils faisaient l'objet.
On aurait pu espérer un peu de bon sens de la justice.
Mais dans le climat répressif actuel (et qui tend à se durcir) contre toute forme de contestation et d'initiatives, ce verdict nous surprend malheureusement à peine.

L'Etat, pourtant sensé mettre en application la fameuse loi du Droit Au Logement Opposable, préfère punir ceux qui oeuvrent a combler ses (nombreuses) lacunes en la matière.
La volonté de faire taire celles et ceux qui luttent reste toujours clairement affichée. Ce procès n'est rien d'autre que politique.

Il reste à présent la cours de cassation, qu'un des militants, selon son avocate, a l'intention de saisir.
Nous ignorons pour l'heure si les autres suivront. Ils ont jusqu'à mardi pour se décider.
Déçu-e-s et sonné-e-s par ce verdict injuste, ils ont d'abord besoin de temps pour digérer l'affaire.

Plus que jamais, à Bordeaux où la ville nous pond des événements nommés "I loge you" et qui sonnent creux comme une coquille vide, un toit, c'est un droit !

kayou

Commenter cet article