Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rassemblement contre les Grands Projets Nuisibles et Imposés ce samedi soir à Bordeaux

Publié le par Kayou

Rassemblement contre les Grands Projets Nuisibles et Imposés ce samedi soir à Bordeaux

La Zad est partout et vous informe !

A l'appel du collectif Zad Bordeaux, un rassemblement s'est tenu samedi à partir de 18 h à Bordeaux :

Ce samedi 06 Décembre, place Fernand Lafargue à Bordeaux, aux alentours de 18 h, un groupe de personnes disparates débarquent, muni-e-s de tables et de tréteaux, de fauteuils et de canapés, de palettes de bois, d'un charriot qui crache de rugissantes décibels, et investissent les lieux.

Peu à peu ça prend forme.
Ici un stand informatif sur les Grands Projets Nuisibles et Imposés se monte, là, des plaques chauffantes sont installées pour tenir au chaud des marmites de soupes (avec des produits issus de la récup') et de vin aux épices de noël, sur deux autres tables, des crèpes, des gâteaux, des tartes, le tout préparé par leurs soins et gracieusement offert à qui voulait bien s'approcher.

La banderolle "Zad Partout" est déployée.
Des braseros sont allumés avec les palettes pour nous aider à résister au froid glacial qui n'a pas manqué de s'inviter.

Les passants intrigués s'arrêtent. Des discussions s'engagent, des avis se confrontent, convergent ou divergent. L'ambiance est chaleureuse, accueillante.

Des musiciens nous rejoignent.

Lorsque je suis partie vers minuit, aucun problème n'était à deplorer, la soirée se poursuivait toute en échanges et en rencontres enrichissantes.

kayou

Je recopie ici un des tracts trouvé sur le stand informatif : 

"Depuis les années 80 où la mairie vire le port, dégage les bars louches et les dockers, remballe la zones et ses meutes de punks, Bordeaux se rêve ville d'exception, île paradisiaque - du bouffon en cravate au petit rebelle rocker.

Il n'y a pas deux visages de Bordeaux.
Il y a Bordeaux, et le désert qui l'ensevelit.
Bordeaux et la métropole qui la dissèque, l'écartèle, la rabote.

Bordeaux c'est la jungle que la CUB tâche de civiliser.

Pendant que sur nos têtes se bâtit hipsterville, un monstre d'hypnose dévore nos quartiers sous nos yeux.

Trop tard, trop vite, trop près.

On ronge sous nous les pieds des bancs.
On taille des sillons dans nos habitudes.
On blanchit les murs et les coeurs - 
notre ville, minérale et crasseuse, sinueuse et souterraine, étouffe sous le chic sans goût et les rues piétonnes.
On organise l'absence -
à coups de guimauve soul et de figures rock'n'roll bidons, de déchéance tenue au millimètre par des commandos de nettoyeurs.
Là on appelle "possible" un lion en polystyrène perdu au milieu du vide.

Au final, il n'y a pas d'exception bordelaise.

Comme partout il faut batailler pour transpercer la métropole et redonner du souffle à la ville, pour choper des recoins dans lesquels engouffrer toute son existence, sans voie de sortie.

Y a pas d'espace public.
Il y a seulement des lieux, des rues, des places, qu'on habite encore, et d'autres arrachés par des petits urbanistes, les derniers à croire que les flux qu'ils tracent au pastel, sur leurs petites cartes, sont encore des "possibles" et pas les prémonitions d'une sordide réalité.

Y a besoin de lieux où ça se tient.
Pour faire la fête comme pour bouffer, pour savoir comment se trouver et pas laisser Bordeaux trahir.

Dans les caves résonnent des rituels qui rendent hommage à ce vice, célèbrent cette jouissance de voir trébucher sur nos vies la fiction monstrueuse.
C'est là une sorte de maladie, qui exige de nous remèdes et venins pour se propager.

Bordeaux ne dort jamais.
Le local U et la Centrale, l'HP, l'Aragon, la Base et toujours d'autres trainent encore obstinément les nuits bordelaises. La nuit des Sans se répète sans relâche.

Là on parle pas d'une abstraction.
Le corps de Bordeaux c'est cette mémoire en actes, ces souvenirs qui ne cessent pas de naître.
Et le 22 novembre est le plus frais de ces souvenirs."

(Anonyme)

 

Rassemblement contre les Grands Projets Nuisibles et Imposés ce samedi soir à Bordeaux
Rassemblement contre les Grands Projets Nuisibles et Imposés ce samedi soir à Bordeaux

Commenter cet article